La douleur, l’insomnie et le stress sont les raisons les plus fréquentes des consultations Shiatsu.

Chaque personne a eu une expérience de la douleur qu’elle soit ponctuelle ou permanente

Aigue ou chronique, la douleur influe sur la vie et limite les activités quotidiennes.

De manière chronique la douleur a de grave répercussion sur la qualité de vie des patients sur les plans psychologique, social et physiologique (ralentissement des activités quotidiennes voire immobilisation, souffrance physique et morale, fatigue générale, sentiments de frustration, tristesse, colère ou crainte).

Pourtant, la douleur est en réalité pour la nature un moyen de protéger le corps de possibles lésions tissulaires, elle est le « signal d’alarme » d’un dysfonctionnement au sein de l’organisme.

Comment le shiatsu peut soulager la douleur ?

Le shiatsu pour restaurer la libre circulation de l’énergie dans le corps
Technique énergétique fondée sur la médecine chinoise

le Shiatsu est une méthode manuelle qui consiste en un enchaînement de pressions rythmées le long des méridiens d’énergie, ceux-ci reliant entre eux tous les organes et toutes les fonctions du corps.

Les pressions exercées principalement par les pouces, poings, coudes s’accompagnent aussi de mobilisations articulaires, des étirements ou des percussions pour débloquer l’énergie qui stagne.

La douleur en Médecine Traditionnelle Chinoise

Pour la MTC, le corps maintient un équilibre entre Yin et Yang, Qi (énergie) et Sang.

Qi et Sang circulent dans le corps selon des trajets bien définis appelés méridiens.

Quand le Qi ou le Sang font défaut (Vide) ou qu’ils s’amassent quelque part (Plénitude), il se forme un déséquilibre entre le Yin et le Yang, les viscères internes n’ont plus leur fonctionnement optimum et la maladie et la douleur se développent.

S’ajoute à ce déséquilibre, l’aspect très important du rôle mental et émotionnel. Un déséquilibre des émotions a un rôle fondamental dans le développement des pathologies douloureuses : l’émotion créée la tension.

Le shiatsu équilibre et renforce la santé

Le rééquilibrage de la circulation énergétique du corps s’effectue par l’intermédiaire du système nerveux central et autonome.

Les bénéfices sont autant physiques que psychiques.

Grace aux pressions exercées, le praticien corrigera la dysharmonie. La douleur créée par la pression sera le reflet du déséquilibre interne.

La tonification et/ou la dispersion de la pression sur l’ensemble du corps permettra l’ouverture de l’énergie et agira comme un pansement transmis par le Qi.

Le shiatsu permet alors d’avoir une large action(2):

– Une meilleure circulation sanguine et lymphatique

– Une facilitation de la sécrétion d’hormones

– Une détente des muscles et des tendons

– Une augmentation de la souplesse du corps, meilleure mobilité des articulations

– Une facilitation de la digestion et de l’excrétion

– Une extériorisation des émotions intériorisées.

– Un bien-être mental.

– Une élimination de la fatigue, du stress, des tensions

 

Par toutes ces actions le shiatsu permet de rétablir l’équilibre homéostatique afin de combattre la maladie, de se maintenir en bonne santé et d’améliorer les défenses naturelles de l’organisme

Le pouvoir du toucher pour soulager

Le shiatsu est avant tout une thérapie manuelle « Toucher est probablement la plus ancienne manière de soigner » (T. Janssen)

Le toucher agit directement sur le cerveau émotionnel

En plus des actions citées ci-dessus, le massage shiatsu apporte et potentialise des bénéfices grâce à sa spécificité 

– une profonde relaxation qui engendre des idées positives avec un profond relâchement musculaire, un rythme cardiaque apaisé, une respiration ample, libre et naturelle

– stimule l’activité fonctionnelle des organes, favorise l’élimination des toxines

– entraine la diminution du stress et une baisse du cortisol sanguin par son activité sur le système nerveux parasympathique et renforce l’immunité

– développe le système parasympathique : adaptation au monde extérieur, repos, éclaircit le mental et prendre de la distance face à des situations de stress

– une augmentation de la sérotonine qui inhibe la transmission de la douleur au niveau cérébral

– une production cérébrale d’endorphines qui inhibe la perception douloureuse et provoque une sensation de bien-être.

La relation à l’humain dans sa globalité

Le shiatsu c’est aussi la relation à l’autre, l’écoute, l’empathie ; le contact en pleine conscience qui s’établit avec le patient. Cette dimension humaine est particulièrement importante pour les cas de douleur. Le patient prend conscience de son propre rôle dans la démarche de guérison.

On peut s’intéresser alors à l’effet placebo qui semble mobiliser les forces psychiques des patients et déclencher le potentiel de guérison qui réside dans chaque individu

Comme le suggère Thierry Janssen, au lieu d’éliminer l’impact de l’effet placebo on pourrait le considérer comme un outil thérapeutique majeur, l’utiliser en pleine conscience, le renforcer voir le favoriser. (3)

A la croisée des grands courants thérapeutiques, le shiatsu considère la totalité de la douleur : du corps, de l’âme et de l’esprit.
La médecine chinoise est globale et s’intéresse au terrain énergétique du patient. La médecine occidentale est anatomique, structurelle et technologique.

Une belle combinaison pour soulager, guérir et prévenir la douleur.

1. Le Shiatsu reconnu en 1955 par le Ministère nippon de la Santé comme une médecine à part entière ; reconnu en Europe (Autriche et Suisse) 

en 1997 par l’OMS dans la catégorie des médecines traditionnelles comme « médecine non conventionnelle digne d’intérêt ».

L’amendement du 17 juin 1998 adopté par le Parlement Européen reconnaît l’efficacité des thérapies non conventionnelles en tenant compte de leur rôle préventif et des possibilités d’une approche individuelle et holistique de la santé.

Le shiatsu en fait partie.

En 2017, le Syndicat Professionnel de Shiatsu a obtenu l’inscription au Registre National des Certifications Professionnelles du titre professionnel « Spécialiste en Shiatsu », reconnu par l’Etat français.

2. Manuel complet de Médecine chinoise et de Shiatsu, ma vision alliant orient et occident, Maud Ernoult
Editions Le souffle d’or, 2013

 

3. La solution intérieure .Thierry Janssen
Edition Fayard, 2006
Texte inspiré par Traitement de la douleur par le shiatsu de Sarah Lamora Terrier